Présentation des exécutant.e.s: Sam

Vice-Président Mobilisation Sam Hersh

Occupation: Étudiant à la maîtrise en gestion politique à l’Université Carleton

Enjeux qui lui tiennent à cœur au NPD: Je pense que le plus grand enjeu de notre temps et des prochaines élections sera la transition d’une économie basée sur les ressources non-renouvelables vers une économie verte. En particulier, la transition dans le secteur des emplois basés sur les énergies non-renouvelables. L’environnement est bien entendu un enjeu qui ne touche pas seulement les travailleurs et travailleuses, mais tout le monde. Par ailleurs, je milite depuis longtemps pour la réforme électorale, en tant que conseiller national à Fair Vote Canada et comme co-président de la section montréalaise de Fair Vote. J’espère que le NPD continuera de lutter avec acharnement sur cet enjeu pour que les libéraux tiennent leur promesse. Également important : être des alliés dans la lutte pour la reconnaissance des droits des peuples autochtones et bien sûr dans la lutte contre l’inégalité des revenus et l’oppression sous toutes ses formes.

La direction que devrait prendre le parti lors de la prochaine course à la chefferie : J’aimerais que le ou la prochain.e chef adopte fermement les valeurs gauchistes et socialistes du parti. C’est un des raisons principales pour laquelle j’ai rejoint le parti en 2013. Le parti ne doit pas avoir peur de dire le mot « socialisme. » En outre, j’aimerais que le parti écoute plus les jeunes du parti afin que nos politiques reflètent les générations futures. À mon avis, la réticence à écouter la voix des jeunes était l’une des plus grosses erreurs de la campagne de 2015.

Un super pouvoir qui serait utile au parti : Je pense que tout super pouvoir ne peut pas battre un groupe de nombreux et dévoués bénévoles. Notre parti est basé sur les valeurs ‘grassroots’ et si nous gardons cette idée en tête pour les prochaines élections, je n’ai aucun doute que nous réussirons à renouveler le parti.