Présentation des exécutant.e.s: Angèle

Vice-présidente Communications Angèle Pineau-Lemieux

Occupation: Étudiante en sociologie à l’UQAM.

Enjeux qui lui tiennent à cœur au NPD: Les luttes s’articulant autour de la protection de l’environnement, la justice sociale et les droits humains. Un ne va pas sans l’autre.
Protection de l’environnement. Parce que… Il me semble que c’est si aberrant, si alarmant, qu’il est profondément illogique de se trouver devant un tel niveau d’inaction.
Justice sociale. Lutter contre les inégalités sociales, c’est remettre fondamentalement en question notre système économique. C’est dénoncer l’oppression qu’exerce le néolibéralisme sur les classes les moins fortunées de la société. L’argent est un moyen, pas une fin en soi. Il ne devrait jamais primer sur les droits des travailleuses et travailleurs à un salaire décent, un logement abordable. La santé, l’éducation, le droit fondamental de toutes et tous les individus à ne pas vivre dans la pauvreté ne devraient en aucun cas être subordonnés aux questions budgétaires.
Droits humains. Toutes et tous ne sont malheureusement pas égaux dans notre société. C’est un leurre d’y croire. Les femmes, les peuples autochtones, les minorités ethniques, culturelles et religieuses, les personnes de la communauté LGBTQ, personnes vivant avec un handicap, etc. subissent chaque jour et dans tous les milieux de la discrimination. Se battre pour leurs droits est une nécessité de chaque instant.

La direction que devrait prendre le parti lors de la prochaine course à la chefferie: C’est si fâchant de parler du NPD et de rencontrer des gens qui nous définissent comme un parti de centre, voire centre-droite. Il est primordial que la ou le prochain.e leader ose se positionner complètement à gauche et n’ait pas peur d’employer à outrance les mots ‘socialisme’ ou ‘progressisme’.
C’est déjà tellement difficile de convaincre les gens sur le terrain que les politiques gouvernementales ont un impact dans leurs vies et qu’il vaut la peine de s’impliquer pour les améliorer. La seule manière d’y arriver, c’est de se positionner clairement sur les enjeux, sans avoir besoin de rabaisser les autres politicien.e.s et partis. Une ou un leader capable d’exprimer son opinion sans détours et explications surfaites, il me semble que ce n’est pas trop demander!

Un super pouvoir qui serait utile au parti: De la lucidité. Assez de lucidité pour réaliser que nous vivons dans un système oppressant et ségrégationniste. Assez de lucidité pour comprendre que de dénoncer ce système est le premier pas à faire pour le changer.