JNDQ et NDP McGill en solidarité avec AMUSE

Les Jeunes néodémocrates du Québec, ainsi que NDP McGill souhaitent apporter leur soutien à la grève du syndicat des employé-e-s occasionnel-le-s de l’université McGill.

 

Nous soutenons leurs revendications: Un salaire minimum de 15$/h, des salaires qui sont en rapport avec les tâches et responsabilités de chaque employé-e, une stabilité d’emploi à long terme, ainsi qu’une reconnaissance de l’ancienneté.

La précarité et la pauvreté affectent encore trop de jeunes. Nous voudrions profiter de l’occasion pour réitérer notre appui aux autres mouvements qui luttent pour une meilleure stabilité des emplois chez les jeunes, pour le salaire à 15$/h et pour de meilleures conditions de travail.

Enfin, nous reconnaissons les jeunes femmes sont malheureusement les premières victimes de ces pratiques discriminatoires. Il est primordial pour la jeunesse néodémocrate au Québec de lutter contre toutes les structures qui produisent de la discrimination. Dans ce cas spécifique: un système économique injuste qui engendre la pauvreté et l’aliénation et qui renforce le patriarcat.

Nous invitons tous et toutes nos membres à rejoindre nos consœurs et confrères de l’AMUSE sur les lignes de piquetage demain entre 8h et 20h au coin de Sherbrooke et McGill College.

En solidarité,

L’exécutif des JNDQ et de NDP McGill.